Le Roman de Renard - CINE+ en multidiffusion à partir du 26 décembre 2021...

  

Canal+ propose une multidiffusion du Roman de Renard sur Ciné+ Classic à partir du 26 décembre 2021.

Première diffusion :
Dimanche 26 décembre 2021 à 11h25 !
les autres dates...

vendredi 7 janvier : 10h00
mercredi 12 janvier : 00h03

mardi 18 janvier : 19h19

mercredi 2 février à 12h56

Les prochaines dates... ici...  

jeudi 17 mars sur CINE+FAMIZ à 19h45
        

   Il s’agit de la nouvelle restauration image (recadrage, étalonnage…) et son réalisée en 2014 : première diffusion à la télévision !

 

 

Tout sur ce film (et ses restaurations) avec un dossier de 50 pages !
 

   Le programme de Ciné+ Classic ce dimanche 26 décembre 2021, annoncé dans Télérama n° 3754-3755, p. 121 :

 

Et l’article de Nicolas Didier dans le même journal, p. 116 :
 

 

   Et comme Le Roman de Renard est précédé de King Kong de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, nous vous recommandons la lecture de l’article très intéressant de Maria Belodubrovskaya « Understanding the Magic: Special Effects in Ladislas Starewitch’s L'Horloge magique » qui compare justement la réalisation des trucages par L. Starewitch dans L’Horloge magique en 1928 avec ceux réalisés dans King Kong, 1933. Sa conclusion : s'il y a une plus grande abondance de trucages ou/et d'effets spéciaux dans King Kong grâce une équipe abondante, les trucages ou/et effets spéciaux réalisés, seul, par L. Starewitch dans L'Horloge magique, sont techniquement mieux réussis. L'article évoque également La Revanche du Ciné-opérateur, 1912.

   Le Roman de Renard est également disponible en DVD et VOD distribué par Capuseen.

   Voir la revue de presse sur Le Roman de Renard. A l’occasion de la sortie de ce DVD un bon article a été publié par David L’Epée.

     … Et la critique de Télé 7 jours à l’occasion de cette diffusion sur Ciné + :

Animation. Dans le studio de Fontenay-sous-Bois où il trouva refuge après son départ de Russie en 1919, Ladislas Starevitch passa des années à donner vie à ses marionnettes, seulement assisté de sa fille Irène. Résultat: une merveille où, dans un grand bain de magie, d'humour et d'insolence, l'univers des contes médiévaux croise celui de La Fontaine. Laurence Tournier